Sénégal-Ferraille : « Les ferrailleurs sont nostalgiques de l’ère Abdoulaye Wade » Assane Bichichi porte parole du syndicat

ferLes ferrailleurs sont les premières victimes du régime de Macky Sall, six mois après son élection il nous jeta dans l’enfer du chomage et de la galère, alors que nous étions au paradis de 2000 à 2012 sous l’ère de Wade, a dit Assane Bichichi porte parole du syndicat des ferrailleurs brocanteurs et recycleurs du Sénégal.

Le métier de ferrailleur ne nourrit pas son homme, car l’importation de la ferraille faisait vivre des milliers de jeunes et de familles, mais depuis l’arrivée de Macky Sall actuel président du Sénégal, cette activité ne vaut plus rien, a-t-il  déploré.

Selon lui, le constat général qui a été fait, est que le Sénégal est devenu un pays d’injustice et qu’il faut descendre dans la rue pour se faire entendre.

En effet,depuis l’ouverture de l’usine chinoise SOMETRA, l’exportation du fer recyclé a été interdit par le gouvernement pour éviter toute spéculation ou concurrence avec les indiens clients naturels des ferrailleurs.

« La SOMETRA n’est pas en mesure d’acheter tout le fer recyclé, car elle nous doit plus de cent millions en bons impayés, le gouvernement doit rouvrir rapidement l’exportation pour permettre une reprise de notre activité » plaide-t-il.

« Le 12 mars prochain nous allons démontrer à l’actuel président que nous sommes une force non négligeable et s’il ne trouve pas une solution pérenne à notre situation qui se dégrade de jour en jour, nous allons inviter tous les acteurs intervenant dans le secteur de la ferraille à voter massivement contre lui, à l’élection présidentielle de 2017.»

echos-senegal.com

Laisser un commentaire