Sénégal-Livre : ‘’Le président Téodoro Obiang Nguéma comme d’autres dirigeants doivent être soutenu par leurs peuples’’ (Auteurs)

Deux intellectuels de patries différentes, mais de pensée commune, Mohamed Thioune philosophe et journaliste sénégalais et l’ivoirien Mohamed Nda analyste des phénomènes socio-politiques contemporains, ont fait face à Dakar à la presse pour présenter leur dernier ouvrage intitulé « Téodoro Obiang Nguéma : le dernier espoir du continent .»

Cet ouvrage composé en trois chapitres revient sur le parcours semé d’embuches et de difficultés au début de son règne de l’actuel président de la Guinée équatoriale, considérée dans les années quatre-vingt comme étant le pays le plus pauvre au monde.

les auteurs sont revenus sur la tentative d’accaparement du pétrole par les multinationales, ce qui d’ailleurs, a valu au président Obiang Nguéma et à sa famille une ‘’vaste campagne de dénigrement de la part des médias occidentaux avec l’affaire des biens supposés mal acquis.’’

« En écrivant ce livre, nous avons voulu rendre hommage à un chef d’état, qui a su manager avec stratégie le devenir de son peuple, en se basant sur un leadership fort est incontestable » a noté Mohamed Nda.

Dans ce livre paru aux éditions le Pointilleux, les auteurs ont magnifié le courage et le caractère indépendant du chef d’état de la Guinée équatoriale, qui refuse selon eux, « la fatalité de la soumission et de la marginalisation de l’Afrique. »

Pour Mohamed Thioune, le président Téodoro Obiang Nguéma fait partie de cette catégorie de leaders africains fiers et patriotes, qui ne peuvent admettre de vêtir le corset réducteur dans lequel les puissances économiques de ce monde veulent enfermer les ‘’petits.’’

Alassane Cissé venu représenter le ministre de la culture sénégalais, s’est félicité d’une telle initiative et a profité de cette occasion pour lancer un appel aux écrivains africains pour un accompagnement de l’Afrique qui est un « continent jeune » du point de vue de la pensée intellectuelle.

Echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire