Sénégal-Pêche-DPSP : les stations côtières de surveillance non opérationnelles (COSAP)

Pêche-DPSP : les stations côtières de surveillance non opérationnelles (COSAP)

Les six (6) vedettes de la direction de protection et de la surveillance des pêches (DPSP), qui à cause d’une mauvaise gestion, sont tombées en panne et n’exécutent plus aucune mission de surveillance, a annoncé Maguette Birama Diop, coordonnateur du collectif des syndicats de l’administration des pêches (COSAP).

« A cause de l’incompétence du directeur de la DPSP, le capitaine de vaisseau Cheikh Sarr, avec une absence totale de vision claire et planifiée pour une surveillance des pêches efficace, la DPSP s’éloigne chaque jour de sa mission » souligne M Diop.

Les membres du COSAP ont fustigé le mutisme de la tutelle (ministère), dont l’incurie est à la base de cette situation.

Ils comptent passer à la vitesse supérieure dans un souci constant de protéger les travailleurs, mais aussi de préserver l’outil de travail qui est la DPSP, en exigeant le départ du directeur de la DPSP, incapable de prendre à bras le corps les problèmes de la surveillance des pêches.

Par ailleurs, les membres du collectif ont noté que le ministre par une correspondance à décider de les rencontrer ce vendredi dans l’après-midi.

Le manque de moyens de surveillance des pays côtiers fait perdre à ces derniers des milliards de francs par an, du fait de la pêche illicite, effectuée par les bateaux étrangers.

Bocar echos-senegal.com

Laisser un commentaire