Sénégal-politique: l’APR et le PS un duel pour le contrôle de l’AMS

Le parti au pouvoir aura fort à faire avec «l’opposition au pouvoir», c’est-à-dire des élus de Dakar, presque tous des lieutenants du maire de la capitale. Le maire socialiste de Dakar-Plateau avait déjà annoncé dans L’Observateur sa candidature à la succession de Abdoulaye Baldé.
En tant que trésorier du bureau sortant, Alioune Ndoye brandit sa «véritable expérience de gestion efficace des communes et de l’Ams». Ces ambitions de Ndoye ou encore de Bamba Fall de la Médina, tous Socialistes et élus de Taxawu Dakar, constituent une menace pour Aliou Sall, le plus en vue des candidats de l’Apr. Y a-t-il une main de Khalifa Sall derrière «ses» maires ?
L’édile de Guédiawaye n’y croirait sans doute pas, lui qui disait dans Le Quotidien : «Khalifa (Sall), c’est mon grand frère que j’aime bien. Je ne peux pas parler à sa place, mais je pense très franchement qu’il aurait préféré que ce soit Aliou Sall s’il doit y avoir quelqu’un d’autre de l’Apr.» Parce que pour le frère du Président, «l’Apr devrait justement éviter de faire ombre à Khalifa Sall en n’ayant pas de candidats de Dakar comme Abdoulaye Diouf Sarr» qui est de Yoff, donc de Dakar.
Et si les candidats déclarés de Taxawu Dakar à la présidence de l’Ams étaient la surprise du maire de Dakar ! C’est que le contexte de tensions entre l’Apr et les Socialistes dicte cettebataille pour le contrôle de l’Ams. Il y a la candidature du Parti socialiste réaffirmée d’une part, et les piques entre le maire de Dakar et le ministre Oumar Youm ou encore Abdoulaye Diouf Sarr.
S’il est vrai que les élus de Bby ont plus de chance de voir un des leurs sortir du lot, il reste qu’une absence de consensus interne pourrait servir à Taxawu Dakar, qui pourrait récupérer des frustrés et, qui sait, des élus du Pds.

avec dakaratu

Laisser un commentaire