Sénégal-politique: Radicalisation de l’opposition: Me Wade veut-t-il hypothéquer le PSE ?

wade9Deux ans, presque trois ans après la prise de pouvoir de Macky Sall, l’économie nationale malgré les énormes efforts mis en oeuvre par le gouvernement sénégalais dans le cadre du plan Sénégal émergent (PSE), tarde à atteindre sa vitesse de croisière.

Conscient, d’une exigence accrue des populations du point de vue de la demande sociale et du nombre élevé de jeunes chômeurs, de la crise de l’éducation etc…l’ancien président Abdoulaye Wade veut pousser les autorités jusqu’à leurs derniers retranchements.

Le plan Sénégal émergent (PSE) principal cheval de bataille pour une réélection en 2017 de l’actuel président Macky Sall, est balèze par la taille économique, mais son talon d’Achille se trouve être l’instabilité du climat socio-politique.

En effet, rusé comme un chat, malin comme le lynx, Me Wade en déclarant qu’il va  »pousser Macky à dialoguer » va sans doute amener le front patriotique (opposition) à la radicalisation avec tous les risques que cela comporte, pour mettre le pays dans la zone rouge pour les investisseurs étrangers.

Ce faisant, le PSE va tomber à l’eau et tout espoir pour l’actuel régime de mener à date échue les principaux chantiers engagés pour amener le Sénégal vers l’émergence sera vain, et l’élection présidentielle de 2017 sera un dilemme pour l’actuel président qui a une obligation de résultats.

 echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire