Sénégal-Santé:  » il faut heurter les consciences pour faire comprendre aux populations que le cancer existe » Fatma Guénoune présidente LISCA

cancerUne activité sportive au quotidien et une bonne alimentation peuvent contribuer à se protéger du cancer, a noté Fatma Guénoune, présidente de la ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA) ce samedi lors de la marche pédestre dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale contre le cancer.

Selon elle, il faut heurter les consciences pour faire comprendre aux populations que le cancer existe et amener ces dernières à changer leurs habitudes alimentaires, en prenant cinq fruits ou légumes et faire une activité sportive de 30mn par jour au moins.

 »La prévention du cancer et possible en amenant les populations à manger 500 grammes de viande rouge par semaine, faire vacciner leurs enfants contre l’hépatite B, dépister les enfants de moins de 14 ans  au col de l’utérus, amener les femmes âgées de plus de 40 ans à faire une mammographie tous les six mois » a précisé la présidente de la LISCA.

Au Sénégal d’après les statistiques, plus de 7 mille cas sont enregistrés chaque année et le retard du diagnostic, le traitement très coûteux  et le manque de matières occasionnent beaucoup de cas de décès.

Echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire