Sénégal-Tchad : l’ex-président Hissène Habré, en détention préventive au Sénégal, est «renvoyé» devant un tribunal spécial

habréLe parquet l’avait réclamé la semaine dernière. Sans surprise, l’ex-président tchadien Hissène Habré est «renvoyé» devant un tribunal spécial pour «crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes de torture». Ce tribunal spécial, créé par le Sénégal et l’Union africaine (UA) pour juger l’ancien chef d’Etat, a rendu ce vendredi une ordonnance qui renvoie l’inculpé devant ce tribunal.
«Cette affaire montre que des victimes peuvent, à force de ténacité et de persévérance, traduire un dictateur en justice», a déclaré Reed Brody, conseiller juridique pour Human Rights Watch qui travaille avec les victimes de Hissène Habré depuis 1999.

Laisser un commentaire