TALLA SYLLA INVITE LES MAIRES À ORGANISER DES AUDIENCES PUBLIQUES

Le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, a invité vendredi tous ses collègues à inscrire dans leur agenda l’organisation périodique d’audiences publiques, en vue de rendre compte de manière transparente de la gestion des ressources de leurs communes, les exhortant aussi à recueillir les avis, suggestions et critiques de leurs mandants.
S’exprimant lors de la troisième édition des audiences publiques organisée par sa ville, M. Sylla affirme que les citoyens doivent savoir ‘’où va leur argent’’ et être en mesure de donner leurs avis sur la marche des collectivités locales.
‘’Communier avec le peuple de Thiès est un devoir pour le maire. Consulter le citoyen est une obligation pour l’élu, afin de lui permettre de répondre aux préoccupations des citoyens, en vue d’y apporter des solutions’’, a-t-il lancé.
Il a rappelé qu’à son arrivée à la tête de la municipalité de Thiès, ses premières actions ont consisté à restaurer les symboles républicains, à mettre de l’ordre et à ramener la discipline au sein de la mairie.
Celle-ci est dotée aujourd’hui d’une organisation et d’un espace de travail adéquats pour donner satisfaction aux populations qui ont élu les conseillers municipaux.
A son actif, il a cité l’organisation de consultations médicales gratuites et de dons de médicaments en faveur des populations, des campagnes de reboisement au niveau de plusieurs quartiers, des travaux de curage de caniveaux…
Il a aussi cité des travaux de remblaiement pour plusieurs quartiers de Thiès et la réhabilitation du stade Maniang Soumaré et d’autres bâtiments de l’état civil.
Concernant l’éclairage public, il a souligné que la ville a investi 14,5 millions de francs CFA au moment où 20 millions de francs CFA sont allés aux gros travaux de réparation et d’assainissement. Entre autres actions, il a également indiqué qu’une enveloppe de 30 millions de francs CFA a été dépensée pour la clôture du cimetière catholique d’une surface de 4 hectares.
Selon lui, dans le cadre de la coopération avec la ville de Cergy (France), dont le maire Jean-Paul Jeandon est en visite de travail à Thiès, il est prévu notamment un programme d’aménagement durable, de valorisation des déchets ménagers, de développement de l’agroécologie et d’éducation à l’environnement.
Il a annoncé un atelier qui réunira les maires de cinq villes afin de réfléchir sur les mécanismes à élaborer pour améliorer le recouvrement fiscal et diminuer la pression fiscale sur les commerces et affaires, au niveau des villes de Dakar, Guédiawaye, Pikine, Rufisque et Thiès.
avec aps

Laisser un commentaire