Tensions Financières : L’opposition saute sur « la manne »

Aprés l’aveu du ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba, sur l’existence de tensions financières, l’opposition ne se fait pas prier pour critiquer ouvertement le choix économique du régime en place. Pour Malick Gakou du grand parti, le plan Sénégal émergent PSE a montré ses limites et n’a pas fini de plomber l’économie sénégalaise. « Depuis presque sept ans je me tue à démontrer au peuple sénégalais que le PSE est un mauvais plan, qui profite à d’autres sauf au peuple » a dénoncé M Gakou.

Selon Moustapha Guirassy, le président et le ministre des finances ont montreé ses capacités et doivent en tirer toutes les responsabilités, l’économie sénégalaise court à sa perte.

La dette intérieure a atteint un niveau très élevé, ce qui pousse les entreprises nationales, les syndicats, les universités privées et autres, à monter au créneau pour réclamer à l’état leur paiement. Cependant, le ministre de l’économie a noté que cette situation est due à la hausse du baril du pétrole et du dollar, mais pour lui, des corrections seront apportées au courant de cette année et durant l’année prochaine.

Toutefois, le gouvernement est tenu par le temps, car à moins de trois mois de l’élection présidentielle, la multiplicité des fronts n’arrangent pas le président Macky Sall, ce qui relance la question sur les capacités du ministre des finances à relancer l’économie sénégalise.

BN echos-senegal