Terrain de DDD : Construction du Siège de L’APR la polémique enfle

Premièrement, Me Moussa Diop a expliqué que la vente d’une partie du domaine foncier du dépôt de Ouakam s’est faite dans les règles de l’art. Il a dû prendre les Sénégalais pour des demeurés ou des ignorants, voire les deux. En effet, dans le communiqué du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr annonçant cette acquisition, il est clairement indiqué que cette formation politique a acheté une partie des terres de Ddd héritées de la défunte Sotrac au prix de 600 millions FCFA pour une superficie de 2000 m2. Donc où se trouve la marge d’erreur ? On n’a pas besoin d’être un fin mathématicien pour comprendre ce micmac. Le Dg Moussa Diop parle d’un prix de 500 mille francs Cfa le m2, prix du marché dans la zone. L’APR ayant acheté 2000 mètres carrés, le terrain aurait donc dû lui revenir à un milliard de francs !

Or, dans le communiqué du parti présidentiel, l’on nous parle de 600 millions francs Cfa pour une superficie de 2000m2. Un gap de 400 millions francs Cfa représentant 800m2. Où est passée cette somme ? Me Moussa Diop en a-t-il fait une cadeau-participation à l’Apr pour les besoins de la construction de sa future permanence ? Où est le procès-verbal du Conseil d’administration (CA) qui a avalisé la vente ? Et qu’on ne nous dise surtout pas que c’est privé. M’enfin messieurs et dames de la presse, circulez y a rien à voir !

Surtout que la présidence de ce CA est assurée par un certain Maham Diallo, qui n’est autre que coordonnateur des « sages » de l’Apr. Autrement dit, au début et à la fin de cette vente nébuleuse, on trouve la majorité présidentielle… qui s’est en quelque sorte vendu, bradé serait le terme le plus approprié à elle-même un terrain appartenant à une société nationale. Après l’épisode des bus peints en marron-beige, Me Moussa Diop a offert une partie des terres du dépôt de Ouakam à l’Apr en lui vendant 2000 m2 à un prix bien en deçà de sa valeur réelle. Va pour la vassalisation de Ddd ! De ce fait, une autre conférence de presse devrait succéder à celle de samedi pour éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur cette transaction aux allures de scandale.

Directeur général de la société de transport Dakar Dem Dikk a convoqué, avant-hier, la presse pour, a-t-il soutenu, rétablir la vérité dans l’affaire de la cession d’une partie du dépôt de Ouakam au parti présidentiel, l’Alliance pour la République (APR). Une conférence de presse aux allures de meeting avec des membres de alternative générationnelle (Ag-Jotna) — le parti fondé et dirigé par le Dg de Ddd ! — et des cadres de la société de transport public. Une tentative de plaidoirie au cours de laquelle Me Moussa Diop, qui a arboré à l’occasion sa toge… marron-beige d’avocat, a trébuché devant le prétoire.

Avec

Le témoin titre echos-senegal.com

 

Laisser un commentaire