Un spécialiste souligne l’importance des statistiques pour les politiques énergétiques

solaireLa coordonnatrice du service des études et de la planification au ministère sénégalais de l’Energie a souligné lundi à Saly-Portudal (ouest) l’importance des statistiques dans les politiques énergétiques.

« Les statistiques énergétiques permettent de donner plus de fiabilité à la planification du secteur de l’énergie », a dit Fatou Thiam Sow à l’ouverture d’une formation sur les « enjeux et les défis » des politiques énergétiques dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).
Les statistiques « sont la base de toute programmation, dans un système économique et social », a-t-elle ajouté.
Selon elle, les autorités sénégalaises ont compris cela en mettant en place, depuis quelques années, un « système d’information » qui collecte l’ensemble des informations sur le secteur de l’énergie.
La formation est organisée par l’Initiative régionale pour l’énergie durable (IRED), l’Institut de la Francophonie et du développement durable (IFDD) et la Commission de l’UEMOA. Elle prendra fin le 11 avril.

avec aps

 

Laisser un commentaire