Une série d’attentats-suicides frappe un marché de l’Extrême-Nord du Cameroun Tweeter print

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dans des attentats-suicides qui ont touché le marché de Bodo, village de l’Extrême-Nord du Cameroun, région frontalière du Nigeria régulièrement ciblée par les terroristes islamistes de Boko Haram.

Un marché de la localité de Bodo, dans la région de l’Extrême-Nord, au Cameroun, a été frappé lundi 25 janvier au matin par une série d’attentats-suicides – trois ou quatre, selon les sources policières. Au moins 26 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines blessées. »Nous avons un premier bilan qui affiche 29 morts et environ 30 blessés », a déclaré à l’AFP sous couvert d’anonymat un policier, sans pouvoir préciser si les kamikazes étaient inclus dans ce bilan, ni s’il y avait eu trois ou quatre explosions.
Bodo se situe à la frontière du Nigeria, dans une région régulièrement ciblée par les islamistes nigérians de Boko Haram. Depuis que les terroristes ont commencé à attaquer le territoire camerounais en 2013, près de 1 200 personnes ont été tuées dans des attaques et des attentats dans l’Extrême-Nord, selon un bilan publié début janvier par le porte-parole du gouvernement camerounais et ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary.
 avec france24

Laisser un commentaire