Victoire d’Idriss Deby au Tchad: l’opposition annonce un recours en annulation

Au Tchad, l’opposition continue à contester la réélection du président Idriss Déby Itno. Alors que la Ceni a annoncé la réélection du président sortant au ‎premier tour, l’opposition a publié hier, vendredi 29 avril, des chiffres qui imposent un deuxième tour sans Idriss Deby.

Les six candidats qui contestent la victoire au premier tour du président Idriss Deby Itno disent avoir déposé un recours en annulation du scrutin du 10 avril, qui selon eux, ressemble à tout sauf une élection. En se basant sur une dizaine de régions dont ils ont pu récolter des procès-verbaux, ils affirment que les résultats du scrutin en leur possession sont autres que ceux proclamés par la Céni.

« Faisons l’hypothèse selon laquelle Idriss Deby Itno gagne 100 % des voix à l’étranger et dans les treize régions sur lesquelles il suppose avoir une mainmise, qui représentent en tout 35,62 % de l’électorat : avec un taux de participation de 100 %, sans bulletin nul, il n’aura obtenu que 45,72 %. Ce qui le renvoie de facto à un second tour pour le départager avec un candidat de l’opposition » assure Brice Guedmbaye Mbaimon, candidat du Mouvement des patriotes tchadiens pour la République (MPTR).

Vendredi soir, le gouvernement a réagi dans un communiqué qui indique « que les spéculations auxquelles se livrent les candidats se situent en dehors du cadre légal des opérations électorales au Tchad. Elles sont construites sur du faux, susceptible d’exposer leurs auteurs aux sanctions prévues par la loi ». Fin de citation.

avec rfi.fr

Laisser un commentaire