«Wade a dissuadé Ousmane Ngom de confisquer la victoire de Macky en 2012» Fabouly Gaye

L’heure est aux déballages. Ancien responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds), Ousmane Ngom qui a occupé de hautes fonctions à la tête de l’Etat, met en cause Abdoulaye Wade qu’il accuse d’avoir voulu détourner le vote des Sénégalais qui lui était défavorable. Des propos rejetés par l’ex-président du Conseil régional de Kolda, Fabouly Gaye qui dément toute tentative de confiscation des résultats des urnes par l’ancien chef de l’Etat défait en 2012.

«Ce que je retiens de Ousmane Ngom : en 2012, informé par ses proches encore au ministère de l’Intérieur, qu’il devrait être cueilli à Kolda, le lendemain matin, il m’a indiqué, lors de la campagne pour les élections législatives que c’est Wade qui est à la base de la traque des biens mal acquis, que c’est à cause de Wade qu’ils sont en train, aujourd’hui, de souffrir.

Parce qu’il avait voulu, à l’annonce des résultats (de la Présidentielle de 2012), confisquer la victoire de Macky, renverser les tendances par je ne sais quelle magie, mais que Wade l’en avait dissuadé», révèle-t-il dans le quotidien L’observateur. Victime de la traque des biens mal acquis sous Macky Sall, Ousmane Ngom en tiendrait Abdoulaye Wade responsable, insiste-t-il. «Si Wade avait accepté que les résultats soient confisqués, que les tendances soient renversées, aujourd’hui, on parlerait d’autre chose, mais de traque des biens mal acquis ou de poursuite des dignitaires de l’ancien régime», aurait soutenu Ousmane Ngom en 2012, selon Fabouly Gaye toujours.

Source observateur avec seneweb

 

Laisser un commentaire