YOUSSOUF SABALY, L’ARRIÈRE DROIT QUI MONTE EN LIGUE 1 FRANÇAISE

Youssouf Sabaly, l’arrière droit du FC Nantes (ligue 1 française), a été l’auteur d’un match solide et du but égalisateur (2-2) de son club contre Guingamp, samedi, poursuivant ainsi son apprentissage, en attendant de retourner à Paris Saint Germain (PSG), son club formateur.
Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2013 avec les Paul Pogba, l’arrière droit d’origine sénégalaise, a réussi avec ses deux buts à faire oublier Issa Cissokho, l’ancien titulaire au poste, parti au Genoa (Italie).
Après deux saisons passées à l’Evian Thonon Gaillard (ETG), le natif de la région parisienne, a franchi samedi un palier supplémentaire en marquant les deux premiers buts de sa carrière de footballeur professionnel, lors de la 21-ème journée de ligue 1.
‘’C’est un garçon qui a de la suite dans les idées .Et il ne rêve que d’être titulaire au PSG’’, a témoigné Pascal Dupraz qui a été son entraîneur pendant deux saisons à l’ETG.
 ‘’Il peut jouer à droite et à gauche. Il venait d’être champion du monde. Même s’il n’avait pas beaucoup joué, il fait partie des bons jeunes internationaux français’’, se rappelle le technicien français qui a très vite fait de Sabaly un titulaire incontournable.
‘’Il possède beaucoup de qualités. C’est un bon contre-attaquant, il a encore des progrès défensifs à faire même s’il est déjà solide au poste’’, a-t-il poursuivi.
Pascal Dupraz a quitté Evian à la fin de la saison dernière suite à la relégation du club en ligue 2 française.
Arrivé tard au dernier jour du marché des transferts au FC Nantes, son entraîneur Michel Der Zakarian ne se plaint pas de l’arrière droit français d’origine sénégalaise qu’il a adoubé dès son arrivée.
‘’On n’avait pas de plan B. On le voulait car, on a deux jeunes joueurs qu’on ne souhaitait pas bloquer (dans leur progression).Donc ?c’était le prêt sec d’un an de Sabaly’’, s’est souvenu le technicien français interrogé par le quotidien sportif français, l’Equipe.
Pape Modou Sougou qui a signé en début de saison à Sheffield Wednesday (D2 anglaise), ne tarit pas d’éloges à l’endroit son ancien coéquipier à Evian.
Il dit avoir évoqué avec Sabaly la sélection sénégalaise, indiquant que ce joueur ne serait pas opposé à une arrivée dans la Tanière.
Et la sélection nationale qui est en quête de solution supplémentaire sur le côté droit de sa défense, pourrait bien commencer à lui tendre les bras.
Apprécié par Laurent Blanc, le latéral a disputé tous les matches amicaux estivaux du PSG cet été et il a même été titulaire lors des deux premiers matches contre Wiener (3-0) et Benfica (2-3), rappelle le site du quotidien sportif français, l’Equipe.
S’il n’a pas été gardé par le club parisien, barré qu’il est par l’Ivoirien Serge Aurier et le Néerlandais Gregory Van der Wiel, en fin de contrat en juin 2016.
‘’Donc, une grande saison au FC Nantes aiderait Youssouf Sabaly à convaincre les dirigeants parisiens de le laisser réaliser son rêve de jouer pour son club formateur’’, écrit l’Equipe.
Dans le cas de Serge Aurier, la Fédération ivoirienne de football (FIF), percevant les qualités, lui avait mis le grappin avant qu’il n’explose dans le club de la capitale française alors qu’il était un respectable arrière droit au Toulouse FC, son club formateur.
Et dans la perspective des futures échéances (suite des éliminatoires de la CAN 2017 et de la Coupe du monde 2018), la Fédération sénégalaise de football serait très inspirée de s’approprier la démarche de son homologue pour faire de Youssouf Sabaly, une nouvelle recrue.
avec aps

Laisser un commentaire